Hibiscus slow life
Naturopathe à Paris 17
25 rue Ruhmkorff, 75017 Paris 17
06 66 65 01 02

A COMME AUBÉPINE

CONSEIL DE LA NATUROPATHE

Pour calmer les boulimies, les angoisses, les palpitations du cœur qui s’emballe et faire face à cette période si inédite !

Prendre 5 à 10 gouttes du Macérât glycériné d’Aubépine HERBALGEM le matin à jeûne avant le petit déjeuner.

 

Cure de 3 semaines en prise quotidienne.

DÉFINITION DE LA GEMMOTHÉRAPIE

« La gemmothérapie est une thérapeutique basée sur la mise en valeur de l’énergie biologique potentielle des végétaux et minéraux ». Pr. Pol HENRY (1918-1988).

Juste après la seconde guerre mondiale, le Pr. POL HENRY, médecin homéopathe, commença ses premières recherches sur les applications thérapeutiques d’extraits de bourgeons.

Cette méthode naturelle de traitement utilise les propriétés des bourgeons et jeunes pousses en voie de développement car le bourgeon contient en potentialité toutes les propriétés de la feuille, de la fleur, du fruit et de l’arbre tout entier. C’est un véritable concentré d’énergie et d’informations, il est « le totum » de la plante.

Cueilli juste avant son éclosion au printemps, le bourgeon est riche en vitamines, sève, minéraux et oligoéléments.

SES NOMS MULTIPLES

Les différents noms que porte l’Aubépine au fil des âges ont 2 niveaux de lectures.

Le premier fait référence à la matière, aux aspects purement botaniques : Buisson de Mai, Épine de Mai...

Le second niveau de lecture est relié au symbole de « l’Éternelle Féminin » (GOETHE) : une Aubépine, à la femme vertueuse : Noble Épine, Blanche Épine.

Le Féminin représente alors le désir sublimé. Uni à l’Âme du monde, c’est le féminin authentique et pur : une énergie lumineuse porteuse de courage, d’idéal et d’humanité.

TRADITIONS ET LÉGENDES

L’Aubépine a toujours tenu une place considérable dans les religions et civilisations anciennes. Arbre du temps entre ciel et terre, elle délivre ses précieux messages...

 

ARBRE DES DRUIDES : l’Aubépine fait partie des 13 arbres sacrés des druides. A la fête de Beltaïne, l’Aubépine est au centre de ce rituel païen : un tronc sans feuille est planté dans le sol. Symboliquement, c’est l’axe autour duquel tourne l'Univers...

ARBRE DES FÉES : Avec le Frêne et le Chêne, l’Aubépine fait partie des arbres féeriques que vénéraient les Anciens Bretons. Là où les 3 arbres prospéraient ensemble, on assistait à des manifestations surnaturelles... au crépuscule !

ARBRE DU RENOUVEAU : il était d’usage de planter un bois de Mai, le premier dimanche du mois, autour duquel la jeunesse dansait, chantait et ripaillait jadis.

On y célébrait la saison du Printemps, du Renouveau, de l’Espérance à la floraison exubérante de l’Aubépine.

SES VERTUS MÉDICINALES

Grand remède du cœur, elle s’avère fort utile dans le traitement des troubles du rythme cardiaque.

  • Agit sur les arythmies : extrasystoles, tachycardies.
  • Permet une meilleure oxygénation du cœur en agissant sur la circulation coronarienne.
  • Renforce et tonifie le cœur.
  • Rééquilibre le système nerveux central.
  • Calme les angoisses et l’anxiété.
  • Normalise la tension.
  • Régule les boulimies.

 

C’est « La plante des émotifs », des stressés, des anxieux et des cœurs fatigués..


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.